Par souci de coquetterie, ou pour cacher l’apparition de cheveux blancs prématurés ou non, nous sommes alors tentés par la coloration. Cependant les colorations chimiques que l’on retrouve chez le coiffeur ou dans les supermarchés, contiennent des ingrédients qui se révèlent toxiques. Le plomb, l’ammoniac, le paraben… que de composants dangereux pour l’organisme. Ils sont heureusement absents dans les colorations à base de produits végétaux comme le henné.

Le henné, une coloration végétale

Le henné doit son pouvoir colorant à la présence d’un tanin, véritable colorant naturel dans sa feuille. Il se fixe sur la kératine du cheveu, ravive votre chevelure et l’enrichit de reflets nuancés, renforce les racines, gaine le cheveu et préserve ses fonctions vitales tout en assurant à votre coiffure, souplesse, éclat et couleur. Vous pouvez vous en procurer au marché, ou dans les boutiques de ventes de produits bio de préférence.

Réalisation du masque au henné

Selon le résultat escompté, nous avons besoin du henné naturel qui laisse un léger reflet acajou; ou du henné colorant de la teinte désirée pareil que le naturel, mais qui colore plus.

  • Mélangez la poudre de henné; à l’aide d’une spatule en bois; à de l’eau tiède jusqu’à l’obtention d’une pâte ni trop épaisse ni trop liquide.
  • Ensuite, ajoutez quelques cuillères à soupe d’huile de ricin, d’huile d’olive extra vierge, du miel, une quantité considérable de gel d’aloe vera et d’après-shampoing.
  • Bien mélanger le tout et appliquez le masque sur vos cheveux humides.
  • Enfin, laissez poser au chaud 3 à 4 heures de temps et faites un shampoing suivi de l’application d’un après shampoing.

Vous avez là, chères ladies, une recette de coloration sans danger. Jusqu’à notre prochaine astuce, soyez kânkân, restez kânkân!!

Rejoignez nous vite!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here